belle pose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

belle pose

Message  euchlolo le Mer 23 Juin - 14:30

tout commenca par une invitaion a long (dans la somme)d'un copain car ce jour de novembre 2000 c'etait pleine lune donc on decide de partir avec mes gibiers car la nuit d'avant le copain avait pris les siens donc je prend 4 hybrides de sarcelles 1 couple de oigne 1 couple de pilets et on commence a attacher et des le depart quand j'attache mes hybrides elles font pas deux metres sur le vas et vient quelles chantent enormements le copain me demande ce qu"elles ont et je suis pas foutu de lui repondre sauf une boutade du style "elles en sentent" bref on continuent a atacher juste avant la passée du soir et la tout mes gibiers sont surexiter merde ca me laisse pentois du chant avec de la pleine lune" merde tu va voir qu'il va falloir en detacher" que je dit a mon pote, bref je ne fait rien et on fini la passée ou l' on ne vit pas grand chose on pris un bon diner et hop 1 au vissées et 1 au lit et au moment ou je prend un café la lune tape fort et tout a coup j'entend un sacrée recriage j'arete de respirer 2secondes et la sur ma gauche pas dans mon champs de vision je vit arriver une boule de 60 a 70 oignes piquet sur la mare direct etaler sur toute la mare a ce moment la c'etait la panique dans la hutte des oignes partout le copain se redressa de son lit et moi deja en position pret a faire feu j'attendais qu'il me rejouenne il prit son fusil et le posa sur le mien oui vous avez entendu sur le mien , imaginez la scene, cette scene dura 20 secondes une eternité dans ces cas la ,je vous dit pas le bruit qu'il provoca un champignons de oigne renvolés et oui renvolés ont claqua quand meme quelques coup de tubes pour en faire 1 je vous dit pas le silence apres ce qu'il venait de ce passer mais bon avec du recul ce fut un bon souvenir d'une grosses poses sans reussite et a chaque fois que l'on se voit pas besoin de long discours entre nous juste quelques mots du style" tu te souviens" voila les gars je vous souhaite une tel pose car croyez moi sa marque a par une invitaion a long d'un copain car ce jour de novembre 2000 c'etait pleine lune
avatar
euchlolo
NOUVEAU MEMBRE
NOUVEAU MEMBRE

Nombre de messages : 94
Age : 49
Localisation : amiens
Date d'inscription : 20/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: belle pose

Message  PM22 le Ven 30 Juil - 18:09

Ma plus belle pose ne fut pas celle qui compta le plus d’oiseaux, mais celle qui restera à tout jamais gravée dans ma mémoire. C’était un jour de novembre en 1990. J’étais à l’époque un fervent amateur de chasse au hutteau, et il m’arrivait alors de faire quelques jolis prélèvements de becs plats. Mon jeux d’appelant ce composait de quatre colverts, un male et trois canes. Je dois vous avouer que j’avais peu d’exigence sur la qualité de ce quatuor, car la concurrence était quasi inexistante. Vain ce jour de novembre qui me vis invité dans un gabion de la baie de Lancieux par l’amis d’un amis qui disposait d’une nuit mais qui n’avait pas d’appelants car il était marin de commerce et n’avait pas la possibilité d’élever des canards du fait de ses nombreuses absences. Il me demanda donc de venir avec mon jeux de « compétition ». Il me précisa que depuis la veille, quelques siffleurs stationnaient dans la baie. La pique fut vite expédiée, et pour cause !
Après le traditionnel repas, nous nous installâmes aux guignettes. Les appelants avaient très bien chantés pendant la passée du soir, mais depuis, motus et bouche cousue. Ce silence nous laissait entendre les appelants des deux gabions qui se trouvaient de chaque coté du notre. Mon camarade de veillée commençait à perdre patience devant le mutisme des appelants, tandis que ça braillait à droite et a gauche. « Si ça continue, on va prendre une branlée » me dit t’il. Vers 22h00, dépité il me laissa la veille et alla se coucher. A plusieurs reprises, de beaux appels sur le gabion de droite me tiraient de ma torpeur, et à chaque fois j’entendais une bande de siffleurs passer au dessus de la marre sans réaction de mes appelants. Quelques secondes plus tard, cette bande bruyante déclenchait un tonner de chant sur le gabion de gauche mais sans aucun succès, car non suivit des fatales détonations. A la quatre ou cinquième reprise de ce manège, mes appelants se réveillèrent enfin et daignèrent « caresser » discrètement leurs congénères de passage. J’attendais l’appel sur le gabion de gauche, mais rien, pas un coup de bec. Rien non plus sur notre marre, du moins au premier coup d’œil, car en y regardant de plus prêt…Nous étions en lune noir, et la bordée de droite était un peu grande et projetait une ombre de plus de deux mètre sur l’eau. En y regardant bien dis je, on pouvait distinguer dans cette ombre portée, quelques petites vaguelettes caractéristique du mouvement d’un quelconque visiteur. Quelques minutes plus tard, alors que les jumelles commençaient à me faire rougir les yeux, deux formes furtives sortent de l’ombre et se dirigent vers la gauche. Vite les jumelles sont posées sur les étagères et j’ouvre les deux portes de communication qui séparent la salle de tire de la pièce principale afin de réveiller Jacques qui ronfle comme un sonneur. « Vite, j’ai deux siffleurs à la pose à droite, ils se dirigent tranquillement vers le milieux de marre ». Mon camarade d’une nuit saute de sa bannette et se trouve les jumelles rivées aux yeux avant que je n’ai eu le temps de prendre les miennes. « Prend directement ton fusil, c’est bon ». Mon fusil est déjà à l’épaule, nos deux siffleurs sont en stationnement à 30 mètres devant les guignettes un peu à droite. Jacques commence à compter « 1,2… » « Attend »lui dis je. En effet du coin de l’œil dans ma lunette, je vois une file indienne sortir de l’ombre au même endroit que les deux premiers. Je compte, 1,2,3,4…..12 siffleurs qui viennent rejoindre les deux premiers comme dans un carambolage sur une autoroute pour former un tas. L’excitation est à son comble, le palpitant bat à tout rompre. Et cette fois ci…1,2 boooum !!!
Il ne me fallut pas plus de 3 secondes pour poser le fusil et faire sauter le capot pour me retrouver les deux pieds dans les cuissardes et ramasser nos 14 siffleurs dont je pris ensuite soin un à un afin de bien lisser leur plumage avec une feuille de sopalin. Inutile de vous décrire la joie et la bonne humeur qui régnait dans notre nid douillet.
Cette bande de siffleurs qui se trouvait là depuis quelques jours ne se laissait plus berner par le chant trop volumineux des appelants de nos voisins de gauche et de droite, mais c’était laissé prendre par le calme apparent de notre marre.
Cette première nuit de gabion pour moi fut bien entendu, la première d’une longue série que je commençais avec mon amis jacques. La semaine suivante, nous avions constitué un nouveau jeux d’appelants, ce qui ne nous a pas empêché de faire une bredouille magistrale.


PM22
NOUVEAU MEMBRE
NOUVEAU MEMBRE

Nombre de messages : 5
Age : 56
Localisation : PLEUDIHEN SUR RANCE
Date d'inscription : 30/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: belle pose

Message  euchlolo le Dim 1 Aoû - 0:46

j'adore les recits Very Happy bravo a toi et a jacques Very Happy
avatar
euchlolo
NOUVEAU MEMBRE
NOUVEAU MEMBRE

Nombre de messages : 94
Age : 49
Localisation : amiens
Date d'inscription : 20/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: belle pose

Message  nyckko17 le Mer 10 Aoû - 17:08

Très belle histoire, sa motive avant l'ouverture qui sera pour moi la nuit du dimanche 22 Aout.
Pour le moment, pas de grosse pose à mon actif.

Deux nuit me reviennent non pas par le nombre d'oiseaux posé mais par le nombre de battement de mon cœur.

La première fût, il y a 3 ans, dans une tonne où je pouvais chasser le weekend avec le proprio et de temps en temps seul avec son accord.
C'était dans la nuit du dimanche au lundi vers le 13 ou 14 décembre. Les nuits du vendredi et du samedi fût bien animées.
Ce dimanche là je tenais un stand dans un marché nocturne où ma copine tient notre boutique. Après la clôture vers 19h00 je décidé de partir faire la nuit, le temps de rentrer, de ranger le matériel et d'attraper quelques appelants (pas facile de nuit avec la lampe frontale) j'arrivais à la tonne vers 20h30. Heureusement je suis à 15 min du marais.
Le temps de tendre les quelques oiseaux de très nombreux tirs dans les tonnes voisines (début de nuit très agitée). Cela dura pendant 2h00 environ. Pour moi seulement deux poses une sarcelle 22h00 et 1 vers 2h00 du matin ou je me coucha pour me réveille vers 6h30.
Et là quelle surprise lorsque j'ouvre le créneau de gauche j’entends une rieuse. Dans un premier temps, je cru que c'était celle du proprio dans la parge (il avait un couple) jusqu'au moment ou je vis arriver cette oie nageant vers la tonne. Le temps de prendre le fusil, je l'attend s'envoler, et là je me dis qu'elle est partie quand soudain je la vois revenir de la droite de la marre à 5 mettre au dessus de l'eau, elle avait fait le tour de la tonne pour passer au-dessus du parc à sauvagines et se posa devant à 25 mètres.
Je peux vous tir que tout le corps tremblé. Quelle bonheur, des frissons partout. Je crois même avoir crié de bonheur après être sorti récupéré se beau mâle de rieuse dans la marre.
Cependant après cette belle émotion j'appelais plusieurs personnes pour raconter cette magnifique pose dont le proprio. Et là quelle surprise de voir et de comprendre que la jalousie est le pire défaut de l'être humain. Ce fût ma dernière nuit, il ne dit pas grand chose si se n'est que j'ai de la change et que je dois être cocu...
En début d'après-midi je reçu un message me demandant de remettre les clés du Gabion dans sa boite aux lettres et de récupérer toute mes affaires. Et oui, il n'en avait jamais posé, me dis que c'était grasse à ces oies dans la parge (surement vrai). S'il devait élever des oiseaux pour que ce soit les autres qui tir les marrons du feu il ne pouvais le supporter, Comme je ne donnais pas de l'occasion je ne pu rien dire. Mi-décembre fin de la saison de chasse. Je ne l'ai jamais revu.
Mais grasse à lui aujourd'hui j'ai intégrer une nouvelle équipe où je loue mes nuits et ou l'ambiance est bonne (le principale).

L'autre nuit fût celle avec mon cousin.
On arrive tard à la tonne vers 21h00 car il avait un rendez-vous en clientèle. Heureusement, il avait tendu ses canards avant. Dans la discussion sur le trajet, je lui dis que sur la Hutte V, j'ai vu avant de partir qu'il descendait des oies. Lui aussi à un parc proche de la marre, très pratique, il attrapa son mâle de cendrée et le piqua sur l'arrivage.
On se mit à table quand soudain on entendit son jars accrocher et quelques secondes plus tard un broua, un vol d'oies juste au dessus de la tonne. C'était énorme, des frissons partout. Vite au créneau, et là une boule d'oie, je ne sais pas combien j'étais derrière mon cousin ne bougeant plus pour faire aucun bruit. Il n'y avait pas beaucoup de lune mais je pouvais distinguer cette boule bougeait et se rapprocher de la tonne. Elle se sépara en deux paquets, mon cousin me dit "il doit y en avoir une 20 ène, un de 8 et un d'une dizaine un peu plus loin, attention un, deux broumm" et là deux déflagrations. Il sorti et revenant avec 3 oies. Pas beaucoup vu le nombre d'oiseaux mais il a tiré avec du trop gros vu la distance 25 m .
Avec du recul, il aurait pu prendre son temps, me passer un fusil pour tirer à deux. Mais sur le moment on ne pense pas à tout ça, en plus pour lui aussi c'était sa première grosse pose d'oie. On avait tout les deux le qui battait à cent à l'heure.

Voila deux belles nuit, mais la première histoire me revient souvent, on m'a dit que j'aurais mieux fait de rien dire mais je crois qu'au contraire. Depuis j'ai élargi mon cercle d'amis huttier, donc je crois que sa devait arriver. Si ce n'avait pas était pour ça, sa aurait été pour autre chose.
Pour ceux à qui on dit tu peux chasser contre entretien attention c'est plus facile pour redemander les clés.



nyckko17
NOUVEAU MEMBRE
NOUVEAU MEMBRE

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 16/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: belle pose

Message  springer60 le Ven 12 Aoû - 15:12

belles anecedotes mais sa fait longtemps que les vieux sages de chez moi m'ont dit que : "pour vivre heureux, vivons cachés et ça surtout à la chasse, moins t'en dis, plus t'es tranquille!!"


Dernière édition par springer60 le Sam 13 Aoû - 0:49, édité 1 fois
avatar
springer60
NOUVEAU MEMBRE
NOUVEAU MEMBRE

Nombre de messages : 191
Age : 32
Localisation : Manche (50), Basse Normandie
Date d'inscription : 03/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: belle pose

Message  nyckko17 le Ven 12 Aoû - 22:37

Je suis absolument d'accord, maintenant j'en dis le moins possible.
Mais ce matin là, j'étais tellement heureux mais j'en suis vite revenu. Surtout que c'était que ma 2ème année de hutte et 1ère avec mes appelants.

nyckko17
NOUVEAU MEMBRE
NOUVEAU MEMBRE

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 16/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: belle pose

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum